Agnès Ledig

 exerce le métier de sage-femme libérale en Alsace. En 2011, son premier roman, Marie d'en haut, connaît un succès immédiat et devient le coup de cœur du grand prix des lectrices de Femme Actuelle. En 2013, Juste avant le bonheur obtient le prix Maisons de la Presse et devient un best-seller (160 000 exemplaires vendus en France).

 

 

 

 

 

Résumé :

Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l'attention d'un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire.
Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l'attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, c'est le tragique accident de voiture et Lulu meurt après un long coma. Une chaîne de soutien, d'affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l'espoir d'un nouvel amour, ainsi qu'une bonne dose d'intelligence et d'humour peuvent réussir ce miracle.
Ma chronique
Je commencerais par quelques citations qui m'ont parlé.
"Un proverbe arabe dit "Ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire… deux secondes avant le miracle "
"L'empathie, c'est tendre la main à celui qui est dans le trou, ce n'est pas sauter dedans pour l'aider à remonter."
Dès les premières pages, je suis entrée dans l'histoire. J'ai eu du mal à arrêter ma lecture et je l'ai lu en deux fois ne pouvant plus m'arrêter. Je voulais absolument découvrir la suite de l'intrigue. Je me suis attachée à tous les personnage de l'histoire : ils ont tous su me toucher, même Julie que je trouvais un peu stéréotypée au début de ma lecture. Ce que j'ai aimé aussi, c'est toutes les émotions que j'ai ressenti au cours de ma lecture : j'ai ri, j'ai pleuré, j'ai espéré avec les personnages. Je suis ressortie de ma lecture toute retournée, mais pleine d'espoir. Il y a longtemps que je n'avais pas ressenti tout ça en lisant un roman.

J'ai bien accroché au style de l'auteur qui tour à tour nous sert des dialogues piquants et plein d'ironie entre les protagonistes et des réflexions pleines de vérité sur la vie. L'écriture est fluide, les mots sonnent justes.

Juste avant le bonheur n'est pas le conte de fée annoncé en 4e de couverture. C'est une vraie tranche de vie. Une lecture pleine d'émotions que je vous recommande.
signature la litote