Clémentine Beauvais

 

Résultat de recherche d'images pour "Clémentine Beauvais"

Biographie de l'auteur

Agée de 27 ans, Clémentine Beauvais vit en Angleterre depuis presque dix ans ; après des études à Cambridge, elle enseigne à l'université de York. Elle a déjà publié plus de quinze livres, dont Les Petites Reines, un succès retentissant : déjà vendu à près de 25 000 exemplaires, traduit en Allemagne et en Grande-Bretagne, élu Meilleur Livre Jeunesse 2015 par le magazine LiRE, lauréat du Prix Sorcières, lauréat du Prix Libr'A Nous, lauréat du Prix Millepages, lauréat du Prix NRP, et en sélection pour une quinzaine d'autres prix ! Cerise sur le gâteau, le roman est en cours d'adaptation cinématographique : on retrouvera bientôt les célèbres trois boudins sur grand écran.

71Qq4c92TOL

Présentation de l'éditeur

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer. Une double histoire d'amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

a lire absolument
Ma chronique : 
Je remercie la voie des Indés de libfly pour cette belle proposition de lecture qui m'a littéralement enchantée. 

L’histoire en elle-même, n’a rien d’exceptionnelle. Il s’agit d’une rencontre improbable entre un homme et une femme qui se sont connus, aimés unilatéralement et ont vécus un drame dix ans auparavant. Ces retrouvailles ont pour cadre le métro parisien et dès lors, l’un et l’autre ne vont pas rester indifférents. Chacun aura des objectifs différents. Lui se sent irrémédiablement attiré par elle, bien plus que dix ans auparavant. Quant à elle, elle veut surtout comprendre le passé… Toute la beauté et la singularité de ce livre est d’une part qu’il est écrit en vers mais surtout qu’il fait montre d’une belle poésie et une histoire d’amour  racontée avec un réel talent, c’est magnifique. J’ai aimé le rythme du texte, son travail soigné de la langue française, les rimes sont fabuleuses. Mais il y a un plus, il y a de belles images derrières les mots. Une liberté dans l'écriture, dans le changement e polices ou encore dans la façon dont les mots sont imprimés avec des sauts de lignes, des représentations, des envolées telles les marches d'un escalier. La façon de raconter tout en apartés, en va et vient avec l’auteur en narrateur qui chapeaute les retrouvailles de ce couple, sans trop en dire, puis en nous livrant les infos c’est bon. On se plonge dans un romantisme désuet que l’on peut expérimenter lors de l’adolescence  mais le couple grandit et leur amour avec lui. Alors on effectue ce beau voyage entre adolescence et vie d’adulte, ente passé et présent. Alors que jamais l’amour ne meurt, ici il est rempli de douceur et moi j’ai aimé cette belle image de l’amour. Bonne lecture.

Citation :

961259-extrait-de-songe-a-la-douceur-de-clementine-beauvais-edsarbacane

la litote