Un grand merci aux Editions du dahu pour ce partenariat.

Âge: dès 3 ans

ISBN: 979-1096476060

Dimensions : 29,5 x 1 x 22,5 cm

Auteur: Anbleidzu

Illustrateur: M.A. Izu

 

Anbleizdu 

Après 12 ans dans la publicité en tant qu’infographiste, je décide, en 2012 de changer de voie et de me lancer dans l’illustration jeunesse.
Une pointe de traditionnel, un soupçon de numérique et une grosse pincée d’imagination donne vie à mes illustrations.

Après avoir passé 2 ans à mettre en images les mots de mes auteur(es), je me lance dans l’écriture.
Loin du quotidien, je crée des histoires imaginaires, drôles et parfois un peu folles, qui, je l’espère, feront rêver les jeunes lecteurs.

 

M.A. Izu

379588_297851026911015_1404969598_n

 

51FptRHNs1L

Présentation de l'éditeur

Arthur est un ours pas tout à fait comme les autres. Il a un rêve ! Bien qu'il mette tout en oeuvre pour le réaliser, il va d'échec en échec. Après être tombé de haut une nouvelle fois, il se laisse aller à pleurer. Un jeune garçon qui passait là par hasard l'entend et vient le consoler. De cette rencontre va naître une belle amitié et le rêve d'Arthur va enfin prendre son envol !
Ma chronique :

Je referme tout juste le bel album du rêve d’Arthur et je reste encore un peu dans la douce ambiance de magie et d’amitié qui s’en dégage.

C’est une belle histoire qui nous est contée par Anbleidzu, l’histoire d’un ours désespéré de ne pouvoir réaliser son plus grand rêve. L’échec est dur à vivre et les larmes arrivent à gros bouillons.

 C’est aussi l’histoire d’une rencontre avec un jeune garçon Eliott qui va être là pour lui. Eliott le console et grâce à un peu de magie  et beaucoup de bienveillance, une solide amitié verra le jour et Arthur pourra enfin aller jusqu’au bout de son rêve.

 J’ai trouvé ce conte très poétique et emplit de douceur et la qualité des illustrations n’y est pas pour rien. Le coup de crayon de M.A. Izu est inspiré, son ours réussi à être à la fois impressionnant et amical, quand au personnage d’Eliott, de nombreux petits garçons pourront s’identifier à lui car il est très courageux. Il en faut du courage pour s’approcher d’un gros ours pleurnichant seul au milieu des bois.

20170627_150830 

Les dessins et leur mise en couleurs sont somptueux, j’ai beaucoup aimé la toute première planche faite au crayon à papier, l’esquisse est pleine de douceur et on ressent toute la fraternité de cœur qui anime les deux personnages.

 

20170627_150846

 

La dernière page est aussi intrigante, elle ressemble  aux dessins de Léonard de Vinci avec ce côté steampunk qui plaît tant aujourd’hui.

Léo 5 ans m’a demandé si lui aussi pouvait avoir une flûte magique pour communiquer avec les oiseaux. J’aime toujours autant voir les enfants entrer à fond dans l’histoire et ne plus faire vraiment la part entre réalité et conte , cela me touche beaucoup.

Merci pour ce très beau livre.

 

la litote