Un grand merci aux Editions du dahu pour ce partenariat. 

Nananou

 Nananou

 

Anne Lauriol-Roulet est art-thérapeute. 

Sous le pseudonyme de Nananou, elle travaille aujourd'hui dans l'édition jeunesse tout en continuant à animer quelques ateliers d'art-thérapie près de Lyon. 

Elle est auteure aux Éditions Limonade, Disney Hachette, Miroir aux troubles, Chat Minou,Yseult, Plume de l'Argilète, etc ...

Elle a travaillé en institution durant plusieurs années ainsi qu'en freelance au sein d'un atelier Lyonnais.

Anne Lauriol-Roulet réalise d'interventions ponctuelles d'initiation à l'Art-thérapie dans la cadre de l'accompagnement en soins palliatifs à IFSI École d'infirmières, depuis 2013.

Elle vit à Saint-Bonnet-de-Mure.

son site : http://www.nananou.com/ 

Source : Babélio

CVT_La-Fee-des-Histoires_7498

Demain soir, à la demande de sa maman, ce sera au tour de Justine de raconter une histoire.

Mais, parce que Justine ne s'en croit pas capable, la fée des histoires va l'emmener dans un pays enchanté d'où elle rapportera le récit d'une incroyable aventure.

 

20170721_150304

Ma chronique :

 

 

Voici un merveilleux conte pour enfant, un conte sur la capacité des enfants à imaginer, créer et inventer des histoires. Il est question du mondes rêves, de celui des fées et de celui plus terre à terre de maman. Le soir ou sa maman est trop fatiguée pour lui raconter une histoire, Justine se demande si elle est capable, elle aussi de raconter des histoires. C’est sans conter sur l’aide de la Fée des Histoires qui est toujours là pour les enfants friand d’histoires. Alors au fil des pages et des merveilleuses illustrations nous nous envolons avec Justine au pays des rêves, au pays des histoires incroyables, invraisemblables mais tellement belles. On y rencontrera Bébert l’éléphant rose qui souhaite découvrir le monde et ses trésors  et naviguer sur un bateau. Son ami le Castor qui est un constructeur de bateau hors pair. C’est un véritable monde enchanté qui nous est proposé, avec des aventures et des épreuves, des efforts et des échecs mais surtout une envie de ne rien lâcher pour arriver au but que l’on s’est fixé. J’ai aimé le format de ce grand livre qui permet de se laisser emporter par  les magnifiques dessins qui nous sont proposés. Il y a de splendides double-pages mais aussi des dessins délimités en cercle, un peu comme si l’on faisait un zoom sur quelque chose d’important. J’ai ressenti beaucoup de douceur et de tendresse dans ce conte et aussi pas mal d’émotion en voyant le lien très fort de Justine et de sa maman, c’est tellement beau de pouvoir partager ses rêves, ses histoires avec quelqu’un qui nous est cher. Les tons et les couleurs sont doux et c’est un plaisir que de voir de vrais dessins fait à la main et non pas virtuellement. J’aime retrouver le coup de crayon de la dessinatrice et les esquisses en page de garde sont précieuses. En résumé un très beau livre de qualité tant au niveau du contenu de l’histoire et du message qui est donné que de la qualité des illustrations vaporeuses comme dans un rêve. Le pouvoir de l’imaginaire est un thème  magnifiquement exploité ici. Bonne lecture.

 

la litote