Je remercie les Editions Dunod pour ce partenariat.

Niklas Karlsson

Niklas Karlsson

Biographie de l'auteur

Niklas Karlsson est un sculpteur de bois suédois dont les ustensiles, tous uniques taillés à la main, sont vendus sur son blog : ahardslojdlife.se. Il a acheté son premier couteau dans un catalogue par correspondance, et ce nouveau hobby s’est bien vite mué en passion. Il dirige à présent des ateliers dans sa Suède natale et fait des apparitions au Festival international de sculpture du bois, le Täljfest.

91iGpd7IDyL

Présentation de l'éditeur

Les secrets de la taille au couteau, par un artisan suédois.
Tailler le bois est bien plus qu’une activité de bricolage  ; c’est un vrai hobby pour les passionnés du bois, et un art de vivre pour ceux qui pensent que les hommes et les arbres entretiennent une relation particulière.
Dans ce livre, Niklas Karlsson offre le parfait antidote aux stress de la vie moderne et propose de revenir aux fondamentaux, en créant des objets avec ses mains, à partir de rien. Mêlant réflexion sur l’artisanat scandinave et conseils pratiques, il nous livre ses secrets sur l’art de la sculpture, le choix du bois, les outils pour débuter et dix projets pas à pas.
Accompagnez Niklas Karlsson dans son merveilleux voyage au pays du bois sculpté. Vous trouverez sur le chemin de grands moments de sérénité  !
Ma chronique : 

Un livre qui détaille point par point tout ce que vous avez besoin de savoir pour commencer à tailler le bois. Ici, l’auteur nous propose de commencer par des objets usuels comme des petites boites en écorces ou des louches, des cuillères et des planches à découpées superbement décorées. Il est plus question de loisirs et de s’amuser, ou de passer le temps en ayant une activité de détente utile. Le chapitre que j’ai préféré c’est celui de choisir son bois. Vu que je n’y connais pas grand-chose, c’était passionnant de savoir que le Frêne est un bois dur et que le tilleul est un bois tendre. Les différents outils et la manière de s’en servir. Dans tous les cas je sens qu’il va falloir faire attention à mes doigts entre la hache et les ciseaux pour les maladroites comme moi, ça craint.  La simplicité apparente est aussi très attirante  et je pense me laissée tenter par la sculpture d’un bâton de marche. Ce qu’il manque dans ce livre c’est la notion d’odeur. Parce que les essences de bois c’est trop bon. J’ai aimé ce livre parce qu’il démystifie l’idée que je me faisais de l’artiste sculpteur au profit de l’artisan créateur. L’auteur est suédois  et l’on sent chez lui un rapport très sain à la nature et j’adorerai suivre un stage avec lui et partager sa passion. Le petit plus c'est la très belle couverture  avec de beaux dessins que l'on retrouve à l'intérieur. Bonne lecture.

Dunid

la litote