Je remercie les Editions Hugo Thriller pour ce SP

Vincent Hauuy

e70caa73-382d-4a64-a091-0ca1c9d6802b_JDX-2x1_WEB

Biographie de l'auteur

Concepteur de jeux vidéo, Vincent Hauuy a remporté le prix VSD-RTL du meilleur thriller français 2017 avec Le Tricycle rouge, vendu à plus de 50 000 exemplaires.

61GtXqLJ9YL

 

Présentation de l'éditeur

Quand le général Lavallée engage Noah Wallace pour retrouver les assassins de sa fille Sophie, le profiler refuse de croire à sa mort. 

Persuadé que la jeune blogueuse est en danger, mais vivante, il accepte la mission et mène l'enquête avec Clémence Leduc, sa troublante partenaire. Mais tous deux vont très vite se rendre compte que les ramifications de cette disparition sont beaucoup plus vastes qu'il n'y paraît et pourraient être liées à la récente vague de meurtres et de suicides inexpliqués qui frappent l'ensemble du territoire américain. 

Hanté par les visions d'un petit garçon sans visage et d'un brasier d'où s'échappent des cris d'effroi, Noah va se retrouver au coeur d'une investigation menée tambour battant mais qui le mènera aux portes de la folie.

 

source : Amazon

 

Ma chronique :

Après avoir tellement apprécié Le tricycle rouge, je n’avais qu’une envie retrouver les personnages récurrents de Noah, Sophie et Clémence. Dans ce nouvel opus «  Le brasier » nous allons suivre toutes les stratégies misent en œuvre pour retrouver la trace de Sophie. Son père, le général Lavallée a reçu une vidéo dans laquelle on voit son exécution et pourtant Noah, profileur un brin médium, ne peut croire à sa mort et va se lancer sur la piste de  l’enquête qu’elle poursuivait. Clémence  va être à ses côtés pour l’aider. On va en apprendre un peu plus sur Noah, et ses zones d’ombres nous serons peu à peu dévoilées. L’intrigue est palpitante, on change de thématique pour une autre qui n’a rien à lui envier. La vague de suicide que subissent  les Etats-unis ne va pas rester longtemps inexpliquée et les personnages de Hansel et Karl Engelberg sont proprement terrifiants.  J’ai aussi adhérer au personnage d’Abraham qui joue vraiment à la perfection l’affreux de service. Ses longs monologues avec sa femme décédée sont un vrai délice. J’ai aimé pouvoir entrer dans la psychologie des personnages grâce à leur introspection. Et puis il y a cette façon d’écrire un peu comme pour un scénario télévisuel cela reste très visuel et on entre d’autant plus dans l’action.  Encore une fois le rythme de ce thriller est soutenu, les chapitres sont courts et intenses et pas un instant on ne s’ennuie. La fin reste suffisamment ouverte pour que l’on puisse imaginer une suite, c’est ce que j’espère car il y a matière à plus. Bonne lecture.

 

Citation : 

Nous sommes tous le fou de quelqu’un. La normalité, tout comme la notion de bien ou de mal, est avant tout une question de perspective. Si vous aviez eu le même parcours que moi, la même enfance, il y a fort à parier que vous comprendriez ma position actuelle, ainsi que la vôtre. Pour un djihadiste, le mal est incarné par l’Occidental lambda et tout ce qu’il représente. Pourtant, ce dernier n’a pas l’impression d’être nuisible. Il n’a pas forcément conscience que son mode de vie repose en grande partie sur l’exploitation des minorités et des pauvres de ce monde.

 

hugo et cie

la litote