Je remercie les Editions Hugo - Thriller pour cette nouvelle lecture. 

Sandrine Destombes

e43VkHk4_400x400

Biographie de l'auteur

Née en 1971, Sandrine Destombes vit à Paris et travaille dans la production d'événements. Les Jumeaux de Piolenc est son cinquième thriller.

51LTCPtK2ML

Présentation de l'éditeur

" Un vrai page-turner, addictif et haletant, porté par une atmosphère envoûtante et une écriture ciselée. " Michel Bussi

Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l'ail. Trois mois plus tard, seul l'un d'eux est retrouvé. Mort. 

Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L'histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s'installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c'est de comprendre enfi n ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs.

 

Ma chronique : 

Une chronique de plus pour encenser Les jumeaux de Piolenc , cela vous tente ?  Sandrine Destombes mérite au combien son Prix VSD- RTL. Meilleur Thriller français 2018, ce n’est quand même pas rien. Mais on ne sait jamais une quatrième de couverture de Michel Bussi et un joli bandeau ne font pas tout… Son thriller est juste parfait, il contient tous les éléments que j’aime et surtout mais alors surtout, la chute que je n’avais pas vu venir est surprenante à souhait.

 

Le gendarme Wimez a passé trente ans à tenter de résoudre l’affaire des jumeaux de Piolenc sans y parvenir. Raphaël et Solène ont disparu pendant la fête de l’Ail du village c’était en 1989. Aujourd’hui une nouvelle enfant disparaît à Piolenc  et c’est Julien Fabregas, son successeur qui va enquêter à son tour en tachant de profiter de l’expérience de Wimez. Ce travail en duo est formidablement bien écrit, l’un ne veut pas connaître un échec, l’autre veut enfin être libéré et connaître la vérité.

 

Lire du Sandrine Destombes , c’est être sur un bateau ivre , c’est se faire embarquer dans toutes les directions sans savoir quelle est la bonne, c’est ressentir la mal être des personnages, le père des jumeaux qui a vu sa vie être anéantie, nos deux gendarmes qui vont se donner à fond pour sortir la tête de l’eau et puis un personnage qui m’a beaucoup touchée par son intelligence , c’est la psy qui sait si bien nous brosser des théories incroyables. J’ai aimé ce roman du début à la fin, je n’ai pas vu défiler les pages de ce thriller psychologique captivant. Bonne lecture .

 

Citation : 

L’affaire des jumeaux de Piolenc avait été « son » affaire, ou plutôt son désastre, sa malédiction. À peine promu, il s’était retrouvé à trente-cinq ans à la tête d’une cellule de crise très vite dépassée. Il est dit que les premières quarante-huit heures sont les plus cruciales après la disparition d’un enfant. Jean avait compris trop tard la justesse de ces statistiques.


- Ca arrive, Victor. C'est triste à dire mais c'est comme ça. L'année dernière, quarante enfants se sont suicidés en France. Le plus jeune avait cinq ans.
- Mais dans quel monde vit-on, Jean ?
- Dans un monde où on cherche à les faire grandir trop vite.


- Avant de comprendre, il faut savoir entendre, capitaine ! Et la personne qui a rédigé ce texte a beaucoup de choses à nous dire.

 

 

hugo thriller

la litote