Je remercie les Editions Fayard pour l'envoi de ce superbe livre. 

 

Selim Rauer

Portrait_SelimRauer2

Biographie de l'auteur

Selim Rauer est né à Paris en 1978. Après des études de Philosophie, il entre à l’Institut d’Études Théâtrales (I.E.T.) de l’Université Paris III. En 2000/2001, il fonde la compagnie théâtrale SENS.

Il effectue ses débuts de metteur en scène en mars 2002 avec Enfants de la nuit, une adaptation d’après Jean Cocteau, au Centre Dramatique National de Nice-Côte d’Azur. En 2002, il travaille auprès du metteur en scène allemand Frank Castorf à la Volksbühne Rosa-Luxemburg-Platz de Berlin, sous la direction d’Andrea Koschwitz et de Carl Hegemann. Il est sélectionné, une première fois, en 2002, au concours d’entrée de mise en scène des Masterclass de Théâtre du Festival de Salzbourg, en Autriche, puis une seconde fois en 2003, sous la direction du critique de théâtre du Süddeutsche Zeitung C. Bernd Sucher et du metteur en scène et directeur des productions théâtrales du Festival de Salzbourg, Jürgen Flimm. Durant cette période, il travaille auprès de nombreux metteurs en scène, dramaturges, scénographes et comédiens, tels que Jürgen Flimm, Martin Kušej, Claus Peymann, Hermann Beil, Hans-Joachim Ruckhäberle, Martin Zehetgruber, Anna Viebrock ou encore Peter Turrini. Il est Lauréat du Concours de jeunes metteurs en scène organisé par les Masterclass et l’Académie du Mozarteum de Salzbourg (2003). En 2002 et 2003, il prend part aux travaux dramaturgiques et scénographiques préparatoires du Don Giovanni et de La flûte enchantée de Mozart à la Ruhrtriennale, sous la direction de Gérard Mortier (Directeur de la triennale, et nouveau Directeur de l’Opéra de Paris). En 2004, il met en scène Combat de nègre et de chiens de Bernard-Marie Koltès au Théâtre National de Weimar, en Allemagne.

Parallèlement à son travail de metteur en scène, il a travaillé à la publication de photos et d’essais sur le théâtre pour la revue Aujourd’hui Poème et le magazine Théâtres. En 2005, il publie en France ses trois premières œuvres poétiques, intitulées Les suicidés, Rêve en rouge et Fin du jour (Éditions Bénévent). Il a réalisé une traduction inédite de deux œuvres du poète et dramaturge allemand Albert Ostermeier : Radio Noir et Vatersprache (L’Arche Éditeur).Il publie en mai 2006 son essai Le Terrorisme et La Haine de Soi dans la revue La Règle du Jeu (Éditions Grasset). En juin 2006, il fonde avec Herbert Neidhöfer la revue d’actualité politique, littéraire et artistique Europa Revue (www.europa-revue.com). Son premier roman, La Passion de Pier, paraît en 2006 aux éditions Les Perséides. L’année suivante, il est traduit en Italie (Coneglio Editore, traduction de Fabrizio G. di Vasco).

Capture

 

Présentation de l'éditeur

Bohemian RhapsodyAnother One Bites the DustWe are the ChampionsWe Will Rock YouThe Show Must Go On...
La simple évocation de ces chansons fait résonner une voix : celle de Freddie Mercury. Star extravagante et énigmatique, inoubliable interprète sur scène et compositeur, le leader de Queen a marqué des générations de fans à travers le monde. Et le choc provoqué par sa disparition en 1991 - il meurt du sida à 45 ans - fut à la mesure de sa légende.

Après avoir mené l'enquête plusieurs années et rencontré de nombreux proches de l'artiste, Selim Rauer va au-delà du mythe, révèle les failles et les secrets de Freddie Mercury. Il raconte l'incroyable destin de Farrokh Bulsara, Indien parsi né à Zanzibar, élevé près de Bombay et devenu l'un des chanteurs britanniques les plus célèbres du XXesiècle. Un portrait intime et inattendu.

 

9782213635699-001-T

 

 

Ma chronique : 

 

Jamais facile d’écrire une biographie, que dire quand il s’agit d’écrire sur le génial, le talentueux et  fabuleux Freddie Mercury. J’étais très curieuse de lire ce livre qui sort un peu avant le film « Bohemian Rhapsody » que j’irai voir plus tard. J’ai adoré découvrir tous les détails  de la vie du chanteur  et surtout ses débuts mais aussi son enfance qui fait que nous comprenons mieux par la suite les sentiments qui l’habitait.

 

Son enfance en tant que membre de la communauté Parsi en Inde, ses études dans des écoles anglaises (sous protectorat) lui laisseront un sentiment d’abandon familial. On va ainsi suivre le jeune Farrokh de son enfance passée à Zanzibar à son arrivée à Londres avec toute sa famille  vers l’âge de 16 ans. A partir de ce moment là tout va changer, ses rencontres et ses influences musicales mais aussi son mode de vie vont contribuer à faire de lui la future star que l’on sait.  Ce que l’on sait moins en revanche c’est son grand amour féminin auquel il restera attaché toute sa vie. Il était intéressant de voir de quelles façons les choses ont commencé avec les musiciens qui ont formé le groupe et comment Queen a pris vie. L’évolution musicale du groupe est passionnante à suivre.

 

On nous parle aussi de ses galères et de quelles  manières il les dépassera et on ressent très fort le côté inéluctable du succès, cela ne pouvait pas être autrement. Ce livre se veut très intimiste puisqu’il aborde son rapport avec les hommes, son homosexualité et les doutes qui l’ont accompagné. Puis il y a la période de faste quand le groupe tourne à fond et que le succès et l’argent coule à flot. Freddie devient alors une véritable icône et l’on découvre son caractère fantasque et les fêtes où règnent sexe, drogue, alcool et rock’n’roll. Il restera pour toujours une star au firmament, une diva extravagante toujours en quête du grand amour. Lorsqu’il apprend qu’il a contracté le virus du Sida, il continuera  à vivre sa musique auprès de son dernier partenaire. Un livre à lire pour tous ceux qui veulent apprendre à mieux connaître ce personnage magnifique. Bonne lecture.

 

 

fayard

 

Signaturev2