Je remercie les Editions Jigal-Polar pour l'envoi de ce SP.

 

Maurice GOUIRAN

 

Résultat de recherche d'images pour "Maurice Gouiran"

 

 

Un mot de l'auteur

 

Inébranlable. Dans ses polars, Maurice GOUIRAN ne s’attache pas aux chiffres de l’Histoire, il s’attache à la chair, à la terre et aux hommes. Il nous conte les méandres de leurs vies, il met des noms sur les morts… Il fait remonter à la surface les souvenirs, les tabous, les non-dits… Il nous fait sentir les brûlures du soleil, les odeurs des collines, il fait suinter la souffrance et la peur des victimes… Il n’invente (presque) rien, il n’enjolive pas (ou si peu), il ne donne pas de leçon, il nous ouvre les yeux ! 

Capture

 

Présentation de l'éditeur


Ce qui est sûr, c’est que Clovis ne voit pas arriver ce Mikki d’un très bon œil… D’une part, parce que cet escogriffe pas très clair se dit menacé et cherche une planque du côté de la Varune, d’autre part, parce qu’il arrive d’Irak où il prétend avoir combattu au sein d’une milice chrétienne nommée Qaraqosh. Et puis Clovis n’a pas de temps à perdre : il doit partir le surlendemain pour un reportage à Prague où l’on vient de retrouver la bibliothèque d’Himmler consacrée à l’ésotérisme et à la sorcellerie. Coïncidence ou opportunité, c’est justement à Prague que la milice Qaraqosh a été créée. De leur côté, Emma et le SRPJ se retrouvent à enquêter sur deux meurtres commis dans la région, sur le même modus operandi. Les deux victimes s’avèrent également avoir été membres de Qaraqosh. Y aurait-il un lien avec ce fameux Mikki ? Entre les investigations de Clovis à Prague et celles d’Emma partie en urgence à Londres, le fil de la vérité semble se dénouer… Mais tous deux sont bien loin de se douter de la tournure que va prendre cette affaire !

 

226_photo_prod

Ma chronique :

 

Mikki cherche à se faire discret depuis son retour d’Irak, il se sent en danger, il va demander l’aide de Clovis mais celui-ci tient d’abord à effectuer quelques vérifications sur les dires du bonhomme. Car celui-ci prétend avoir combattu Daesh à l’intérieur de Qaraqosh, une milice chrétienne. Le lendemain Clovis part à Prague mener une enquête sur la bibliothèque d’Himmler traitant d’ésotérisme et de sorcellerie. C’est aussi à Prague que Qaraqosh aurait été créée, raison de plus pour investiguer. Pendant ce temps, on retrouve deux cadavres ayant appartenu à cette milice, dans la région de  Marseille. Le Srpj et Emma vont enquêter de leur côté. Tout d’abord c’était un vrai plaisir que de retrouver notre couple flic et journaliste, Emma et Clovis qui fonctionnent au mieux de leur forme. Le style de Maurice Gouiran est toujours aussi riche en expression du pays et un humour pince sans rire qui  fait touche à tous les coups. Clovis le narrateur  est un épicurien qui ne rechigne pas à goûter les spécialités du pays qu’il visite et c’est parfait pour nous faire miroiter la belle ville de Prague. En prenant pour fond une enquête policière, l’auteur nous invite à une réflexion sur la situation des djihadistes français partis combattre Daesh en Irak ou en Syrie et de leur retour en France. Un sujet brûlant d’actualité, une question épineuse qui déchaîne les passions par la menace qu’ils font peser sur le sol français. L’art de faire passer informations et idées dans un roman policier qui l’air de rien se sert de cette actualité comme appui à une intrigue intelligente et tout à fait plausible. Un polar tout ce qu’il y a de plus divertissant, qui nous emmène de Prague à Londres en passant par l’Irak. Tout cela pour nous aider à replacer les pièces d’un puzzle complexe qui trouvera son aboutissement dans une fin surprenante et pour tout dire réjouissante. Bonne lecture.

 

Citation :

quote left

 

J’étais rentré la veille de la République tchèque. Je pars toujours volontiers, curieux de découvrir ce que d’autres vivent loin de chez moi, mais je dois admettre que lorsque le séjour se prolonge je finis par tourner en rond tant la solitude sauvage de la Varune  me manque. Il y a dans ce vallon une histoire, une tradition pastorale, une atmosphère de révolte, une envie de liberté, une énergie qui coule le long des versants, qui me nourrissent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jigal

 

 

 

Signaturev2