Je remercie les Editions Stéphane Marsan pour cette nouvelle lecture. 

 

Coupdecoeurlogoshort

 

téléchargement

 Michaël Mention 

Biographie de l'auteur

Michaël Mention est né en 1979. Enfant, il se passionne pour le dessin. Adolescent, il réalise plusieurs bandes dessinées. Étudiant, il intègre un atelier d'écriture et rédige de nombreuses chroniques satiriques, avant d'écrire son premier roman qui paraît en 2008. 

Passionné de rock, de cinéma et d'histoire, sa trilogie policière consacrée à l'Angleterre a été récompensée par le Grand Prix du roman noir au festival international de Beaune en 2013 et le Prix Transfuge meilleur espoir polar en 2015. 

Depuis, il varie les univers, de la fresque sportive au survival en passant par le polar historique. Power est son dixième roman.

 

Capture

 

 

Présentation de l'éditeur

« Nous sommes en guerre. Il en va de notre évolution, de l'avenir de l'humanité. Ils noyautent la Commission, alors nous noyautons l'industrie. Tous les coups sont permis. »

Marie, Nabil et leur fils étaient heureux.

Philippe était un éminent scientifique.

Franck était journaliste au Monde.

Désormais, ils sont victimes du puissant lobby de l'industrie chimique. Leur erreur : s'être interrogés sur les perturbateurs endocriniens, ces substances présentes dans notre alimentation et les objets de notre quotidien, responsables de pathologies telles que l'infertilité, le diabète ou encore le cancer. 

Marie et les autres exigeaient des réponses, ils subissentune riposte d'uneviolence sans précédent. Rien ne leur sera épargné. Une guerre sans pitié, de Paris à Bruxelles, de la Bourse à la Commission européenne, où s'affrontent santé publique et intérêts privés, notre avenir et leurs profits.

 

 

 

 

71EbO+1rvpL

 

Ma chronique :

 

 

Une histoire incroyablement prenante, d’une actualité sans faille, nous allons suivre le parcours de plusieurs personnages que rien ne prédestinait à s’intéresser aux perturbateurs endocriniens. Ces molécules chimiques présentes dans l’alimentation mais aussi dans les objets les plus courants et qui ont des répercutions sur la santé des populations. On parle de maladies grave  comme le cancer, le diabète et d’autres encore. Il y a Philippe la soixantaine, scientifique réputé. Franck qui fait son travail de journaliste au Monde et puis nous allons rencontrer la famille de Nabil, sa femme Marie et leur fils. Des parents qui se posent des questions  sur les raisons de leurs pathologies et dès lors, rien ne va plus. La réponse des lobbies de l’industrie chimique ne se fait pas attendre et elle sera terrible. Une affaire qui prend sa source dans notre quotidien, nous renvoyant à ce qui se passe lorsque les intérêts privés sont privilégiés et viennent au détriment de la santé et de l’avenir de la planète. Une écriture fine et incisive qui va toujours au but et pointe les dysfonctionnements des institutions. C’est bien expliqué et surtout bien amené au travers des destins brisés, on comprend ce que veut dire une expression comme « C'est le pot de terre contre le pot de fer ». Le lecteur aurait pu se perdre dans ce dédale de personnages, de manipulations, et de coup tordus mais non. A chaque avancée sur l’échiquier correspond des conséquences que nous n’avions pu anticiper et qui raisonnent comme autant de rebondissements rendant la lecture intense et palpitante. Pour moi c’est un coup de cœur, une histoire qui correspond à la problématique de notre époque. Elle apporte un regard édifiant qui est là pour frapper les consciences et nous alerter. Un vrai talent pour soulever les lièvres et nous mettre devant nos contradictions. Bonne lecture.

 

 

Citation : 

 

quote left

— Demeneix et les autres. Nous sommes de plus en plus nombreux à nous inquiéter.
— La stérilité, les cancers sont faciles à détecter, mais les atteintes à l’intellect… sans compter que les effets sont variables d’un individu à l’autre. C’est le cœur du problème, et le manque de recul n’arrange rien.
— Concernant le bisphénol A, les dangers sont avérés.
— Tout le monde n’est pas de cet avis…


 

Les pubs créent le besoin, les labos fabriquent, les généralistes prescrivent. Du business pur et simple, remboursé par la Sécu.

 

 

Stephane-Marsan

 

Signaturev2