Je remercie les Editions Fleuve pour  l'envoi de ce nouveau titre. 

Traduit de l'anglais par Leslie Boitelle-Tessier

 James Rollins

 

Author_james_rollins_2008

 

Un mot de l'auteur

James Rollins, de son vrai nom Jim Czajkowski, est né en 1961 à Chicago. Il est considéré comme l’un des auteurs majeurs de thrillers aux États-Unis et a notamment écrit Amazonia (2010), Mission Iceberg (2011) et La Civilisation des abysses (2012). Dans L’Ordre du Dragon (2007), Rollins met en scène les aventures de l’équipe Sigma Force, que l’on retrouve ensuite dans La Bible de Darwin (2009), La Malédiction de Marco Polo (2010), Le Dernier Oracle (2010), La Clé de l’Apocalypse (2012), La Colonie du diable (2013), Le Complot des immortels (2014), Le Fléau d’Éden (2014), Noire providence (2017), La Sixième Extinction (2018), Le Labyrinthe des os (2019) et Le 7e Fléau (2020). Le premier tome de la trilogie L’Ordre des Sanguinistes, Le Sang de l’Alliance, coécrit avec Rebecca Cantrell, a paru en 2015, suivi de La Dernière Tentation (2015) et du Faux Prophète (2016).
James Rollins vit à Sacramento en Californie.

 

 

Capture d’écran 2023-01-18 164839

 

Présentation de l'éditeur

Pour empêcher un tyran de déclencher une guerre mondiale, il faudra franchir les portes de l'enfer

Dans la toundra gelée du Groenland, un groupe de chercheurs fait une découverte inimaginable : un navire médiéval enseveli sous la glace. À l'intérieur de la cabine du capitaine se trouve un magnifique trésor aussi inestimable que miraculeux : une carte mécanique en or inventée par les frères Banū Mūsā, considérés par beaucoup comme les Léonard De Vinci du monde arabe.
Une fois activée, la carte retrace le parcours du célèbre navire d'Ulysse lorsqu'il a quitté Troie. Mais la route fait un détour pour révéler une rivière de feu menant à un royaume caché sous la mer Méditerranée. C'est le monde souterrain du Tartare, le nom grec de l'enfer.
Lorsque la rumeur d'une cache d'armes miraculeuses qui y seraient dissimulées monte, les tensions explosent dans cette région instable où les terroristes font la guerre et où les civils subissent des horreurs indicibles.

 

 

 

Ma chronique : 

 

Êtes vous prêt à vivre une nouvelle aventure avec la Sigma force, croyez moi vous ne serez jamais suffisamment prêt. Un thriller qui mêle à ce point la mythologie, l'Histoire, la science et le mystère, a de quoi intriguer. N'oublions pas l'action, il y a beaucoup d'action. L'intrigue principale va consister à suivre la trace d'Ulysse dans l'Odyssée telle que la écrite Homère. L'ultime but étant de trouver la porte des enfers du Tartare. Tout débute au Groenland, lorsqu'un groupe de chercheurs découvrent un navire médiéval contenant des artefacts très anciens, notamment une carte en or avec des mécanismes d'une grande complexité. Et si tous les contes de la mythologie, Dieux, monstres, ne relevaient pas uniquement que de la fiction ?

J'ai bien accroché pendant toute la première partie où l'auteur sème pour nous ses petits cailloux jusqu'à l'entrée des enfers du Tartare, n'oublions pas que c'est aussi à cet endroit qu'ont été enfermé les Titans. Beaucoup de références historiques et mythologiques passionnantes. Le côté scientifique de l'atlas mécanique était bien vu avec un haut potentiel cinématographique mais rapidement j'ai décroché devant le développement fantastique moins crédible à mes yeux. Un thriller où la notion de bien et de mal est bien présente et fortement marquée en ce qui concerne les personnages. Il est question de pouvoir, pourra-t-on stopper le prochain tyran. L'auteur est très fort pour mêler les secrets du passé et les découvertes du présent avec comme enjeu la survie de l'humanité. On trouvera en début de livre quelques cartes et notes historiques ainsi qu'à la fin du livre un mot de l'auteur sur la part de la vérité et celle de la fiction, bluffant à coup sûr ! Tout comme la couverture qui est superbe. Bonne lecture.

 

 

Citations : 

 

quote left

Peu de gens savaient que le vatican posséder sa propre unité de renseignement, son propre réseau d'espions. Depuis des décennies, sinon des siècles, il envoyait discrètement ses agents infiltrer des groupes de pression, des sociétés secrètes, des pays hostiles, partout où ses intérêts étaient menacés. De véritables James bond en habit écclésiastique- sauf qu'on ne leur avait pas accordé le permis de tuer.


 

Enfin, n'oubliez pas que, chez les Grecs, le Tartare n'était pas qu'un abîme de tourments et de souffrances. C'était aussi la région de l'Hadès où etaient emprisonnés les Titans, ces puissances monstrueuses qui ont précédé les dieux de l'Olympe. Des créatures au pouvoir incommensurable, des êtres de feu et de destruction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FLEUVE NOIR

Signaturev2