L'atelier de Litote

27 février 2020

Le jardin - Mon petit coffret livre et 3 puzzles

Un grand merci aux Editions Usborne pour ce partenariat.

 

Âge dès 3 ans cartonné

ISBN: 9781474972567
Étendue: 10 p.

Coffret : 3 puzzles de 9 pièces 
Dimensions:  190 x 190 x 35 mm
Auteur: Sam Taplin

Illustrateur: Federica Lorsa

 

 

 

51lpSUuWrlL

Présentation de l'éditeur

Ce coffret contient un livre cartonné et trois petits puzzles de 9 pièces chacun pour reconstituer des scènes du livre sur le thème du jardin.

Les jeunes enfants trouveront dans ce coffret un livre cartonné aux illustrations joliment détaillées, accompagné de trois petits puzzles de 9 pièces chacun pour reconstituer des scènes du livre représentant de beaux jardins.

 

 

 

Capture

 

 

Ma chronique : 

 

Un coffret parfait pour occuper les enfants de nombreuses heures. Il contient un livre sur le thème du jardin.   Avec de très belles illustrations toutes en couleurs, il présente des tableaux sur lesquels il faut chercher et trouver de multiples animaux.  On trouve aussi trois puzzles de 9 pièces identiques en taille. Ils reprennent certaines des illustrations du livre comme cela on peut s’en servir comme modèle. Faire des puzzles avec les enfants est  l’assurance d’un temps calme, qui apporte détente et plaisir à renouveler à l'infini. La boite est suffisamment solide pour de nombreuses utilisations et un rangement parfait. Un parfait cadeau à offrir dès l’âge de trois ans.

 

On aime

 

L’air joyeux de chacun des animaux,  même la grenouille  a une bonne tête.

 

Le petit plus

 

La dernière page du livre qui est une scène de nuit, la journée a passé, le soleil s’est couché.

 

 

 

Usborne sur le Net : http://www.usborne.fr

et www.usborne-quicklinks.com/fr

Facebook : editionsusborne

104839224

 

Signaturev2

Posté par lalitote à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


26 février 2020

Freeman

Je remercie les Editions Hugo-Thriller  pour cette nouvelle lecture. 

 

Roy Braverman

 

 1009457-auteur-polars-francais-ian-manook

 

 

Un mot de l'auteur

Plus connu sous le pseudonyme de Ian Manook, Patrick Manoukian, alias Roy Braverman, est l'auteur de la trilogie mongole à succès Yeruldelgger parue chez Albin Michel entre 2013 et 2016. Le premier opus de la série a été récompensé en 2014 par seize prix des lecteurs, dont le Prix des lectrices de Elle, le Prix SNCF du Polar et le Prix Quais du Polar. Après Hunter (2018), Crow (2019) Freeman est le dernier titre d'une trilogie américaine publiée chez Hugo Thriller. 

 

 

 

Capture

 

Présentation de l'éditeur

Puissant comme un ouragan sur le bayou
Épicé comme un jambalaya créole
Enivrant comme un Ramos Gin Fizz
Endiablé comme un air de zydeco
Envoûtant comme le parfum des belles-de-nuit
Sensuel comme La Nouvelle-Orléans
Noir comme un roman de James Lee Burke

61rq01Dcz0L

 

Ma chronique : 

 

 

Voilà c’est fini, on le sait avec cette trilogie de Roy Braverman,  c’est une vision de l’Amérique toute personnelle qui prend fin. J’avais aimé Hunter et Crow et bien avec Freeman, c’est comme une tempête qui t’emporte dans ses bras à travers les bayous de Louisiane. Je précise que ce roman peut se lire seul, cela ne gênera aucunement la compréhension mais ce serait dommage.  La Nouvelle-Orléans m’a toujours attirée pour son côté vieux français, sa cuisine épicée et sa nature omniprésente. Ici on rencontre deux personnages de flic bien différents, Beauregard et Howard à la recherche de son petit frère disparu.  On retrouve aussi un « collecteur de dettes »  arménien Mardiros qui a lui tout seul fait l’histoire. Deux millions de dollars qui s’envolent, un enfant atrocement assassiné et notre personnage principal Freeman ancien agent du FBI qui sera témoin bien malgré lui du cambriolage de la maison du caïd local. Un roman noir qui n’est pas sans rappeler les romans noirs américains et joue sur tous les codes du style. C’est un peu comme descendre aux enfers  tant les situations sont violentes, les êtres sont brisés, blessés avec de lourds secrets. Il est question de reconstruction pour Louise, la fille de Freeman mais rien n’est simple. Le talent de l’auteur s’exerce aussi dans la qualité de ses descriptions, c’est réaliste et quasi cinématographique, d’ailleurs cet épisode serait parfait pour un film tant les plans sont détaillés.  On se laisse immerger dans cette Louisiane et son côté sauvage et malgré l’épaisseur du livre, je ne l’ai pas vu passé. Il faut dire que  c’est comme une analyse  de la société avec son racisme ordinaire, ses problèmes de drogues, de prostitution, sa corruption à tous les niveaux même les plus hauts tout cela nous est livré sans concession aucune et c’est terrifiant. Bref ne passez pas à côté et bonne lecture.

 

 

Citations : 

 

quote left

 Howard glisse la photo de Tyler sur la table.
- Je cherche ce garçon.
- Quoi, t’es pédophile en plus ?
Howard lui empoigne la gorge de sa main droite, et bloque de l’autre celle de Chipmunk qui cherche son coupe-chou dans sa veste.
- Fais gaffe à ce que tu dis, c’est mon petit frère et il a disparu.
- Et alors, qu’est-ce que j’en ai à foutre, grogne Chipmunk.
Howard lui écrase le larynx dans son poing. Les jurons de l’autre s’étranglent et il glapit sa douleur.
- Il a vraiment disparu ? demande la jeune femme d’une voix douce râpée par le tabac et l’alcool.


 

A l'origine ,la police était là pour protéger les habitants de la cité . Aujourd’hui elle est là pour protéger la cité contre les habitants. Elle n'est plus au service des gens ,c'est fini ,elle est au service du système .La seule mission de la police ,c'est de maintenir le système. Par la force et la répression . La police est devenue le bras armé du système pour en assurer la survie .Et tout ne va faire qu'empirer ....

 

 

 

hugo thriller

 

Signaturev2

 

 

 

 

 

 

Posté par lalitote à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Quatorze Crocs

Je remercie les  Editions Christian Bourgois 

et le site Babélio et sa #massecritique pour l'envoi de ce nouveau titre.

 

Solares_Martin-e1570372908113

 

 

Martin Solares

Un mot de l'auteur : 

Martín Solares est né en 1970 à Tampico au Mexique. Parallèlement à son travail de recherche et d’écriture, il travaille depuis 1989 comme critique, professeur et éditeur de littérature. En 1992, il a reçu la mention honorifique du Prix national Periodismo Cultural Fernando Benítez. En 1998, il a obtenu le Prix national Efrain Huerta pour la fiction. De 2000 à 2007, il a vécu à Paris où il a effectué un doctorat en littérature à la Sorbonne.

Ses nouvelles et ses travaux critiques ont été publiés dans de nombreuses revues et anthologies au Mexique mais aussi en Angleterre, en France, aux Etats-Unis et en Espagne.

En 2006, un groupe d’écrivains, parmi lesquels Sergio Pitol, Juan Villoro et Mario González Suares, l’ont désigné comme l’un des jeunes auteurs les plus prometteurs des dix dernières années.

 

Capture

 

 

Présentation de l'éditeur

Une enquête de la Brigade nocturne

Paris, 1927. Dans une sombre ruelle du Marais, le cadavre d’un homme est découvert. Jusqu’ici, rien que de très normal pour les bas-fonds parisiens. Mais le corps a un aspect étrange… et porte des marques curieuses sur le cou…
À crime extraordinaire, enquêteur extraordinaire : Pierre Le Noir, membre d’une division secrète de la police parisienne, se voit chargé de l’affaire. Pour résoudre ce cas, il devra croiser des migrants illégaux d’une nature étonnante, s’intéresser au paranormal, et frayer avec un groupe de jeunes artistes énervés, ces fameux surréalistes qui agitent Paris. Nul doute que cette histoire remettra en cause tout ce qu’il croyait savoir de la vie – et de la mort.
Quatorze crocs joue sur tous les codes du roman policier et fantastique, et le lecteur joue avec lui : drôle, feuilletonnesque, bourré de références et d’allusions délicieusement anachroniques, il nous offre un grand plaisir de lecture.

51gmgwN1lWL

 

 

Ma chronique :

 

Un livre court qui  nous fait découvrir le Paris des années trente et la Brigade Nocturne dont fait parti l’enquêteur Pierre Le Noir. Nous allons alors partir à la recherche d’un criminel qui a laissé une victime exsangue avec pour signature quatorze petits trous dans le cou.  Très vite ce roman policier élargit son terrain en donnant dans le fantastique. Il y a énormément de référence aux niveaux des personnages qui ont existé à cette époque. On croisera le gratin de la haute bourgeoisie mais aussi le monde des surréalistes, artistes célèbres comme Man Ray, Picasso etc. Au début du roman je me suis posée la question de savoir si l’auteur partait dans le courant du réalisme magique et c’est un peu le cas mais pas que. J’ai été assaillis d’images de références cinématographique au fil de ma lecture, j’ai vu surgir, Frankenstein, Van Helsing ou encore Dracula. Les allusions ne respectent pas toujours la chronologie mais ce n’est pas important en soi, cela nous donne une liberté d’évasion dans un monde dangereux certes mais pas sons humour. A la fin de ma lecture, j’ai clairement sentie que ce livre ne s’adressait pas aux adultes mais plutôt aux jeunes lecteurs. Personnellement je suis restée sur ma faim alors que les idées  auraient pu être mieux développées, j’avoue que la Brigade Nocturne avec tous ses pouvoirs surnaturels c’était quelque chose de nouveau qui demandait à être mieux exploité. Quand aux personnages, je n’aipas eu le temps de m’y attacher et c’est bien dommage, j’ai eu l’impression de les survoler sans en connaître leur caractéristique propre. Une lecture agréable mais trop légère à mon coût. La couverture m’a beaucoup plu, c’est elle qui m’a donné l’envie de choisir ce titre, elle est superbe et le choix des petits morceaux du collage est intriguant juste ce qu’il faut. Bonne lecture.

 

Citation : 

 

quote left

Depuis quelques temps, des êtres surnaturels de toute sorte venaient vivre ici, en provenance de toute l'Europe. Ils n'étaient pas seulement attirés par le magnifique climat français, plus agréable que celui de Londres ou de la Roumanie, mais aussi par les restaurants, les bars et les cafés qui servent à toute heure et sans poser de questions des clients au visage blafard.

 

 

 

 

 

 

 

 

bourgois editeur

Signaturev2

 

 

Posté par lalitote à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :