Je remercie les Editions Calmann-Lévy pour l'envoi de ce nouveau titre. 

 

000000175039_L_niko_tackian

Niko Tackian

 

Biographie de l'auteur

Niko Tackian, né en 1973, est un scénariste, réalisateur et romancier français. Il a notamment créé avec Franck Thilliez la série ALEX HUGO pour France 2. Son premier roman, paru en 2015, a reçu le Prix Polar du public des bibliothèques au Festival Polar de Cognac. Il est également le créateur des enquêtes de Tomar Khan, publiées chez Calmann-Lévy (Toxique, 2017 ; Fantazmë, 2018).
 

 

Capture

 

 

Présentation de l'éditeur

SI CLARA N’AVAIT PAS AIMÉ CET HOMME,
ELLE SERAIT TOUJOURS EN VIE.
 
Aujourd’hui, Clara n’est plus qu’un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art Déco d’une piscine parisienne. Le suicide paraît évident.

Tomar est prêt à fermer le dossier, d’autant qu’il est très préoccupé par une enquête qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda,son adjointe, peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnée en est venue à mettre fin à ses jours. Elle sent une présence derrière ce geste.

Pas après pas, Rhonda va remonter jusqu’à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de ténacité – et l’appui de Tomar – pour venir à bout de cette enquête bouleversante.
 
QUI RENDRA JUSTICE À CELLE QUI PLEURAIT SOUS L’EAU ?

 

 

819pgbk3SBL

 

 

Ma chronique :

 

Il n’est pas courant de s’ouvrir les veines dans une piscine, c’est pourtant ce qu’a choisi Clara pour mettre fin à ses jours. Tomar Khan et son équipe vont se mettre sur l’affaire bien qu’il soit évident trop peut-être qu’il s’agisse d’un suicide. Sans la détermination de sa collègue et petite amie Rhonda, il serait passé à autre chose, surtout quand la nouvelle proc vient lui chercher des noises, sur un ancien crime. C’est toujours un plaisir que de retrouver, pour la troisième fois,  le personnage complexe et torturé de Tomar Khan, au fil des livres on en apprend toujours un peu plus sur son enfance sur sa mère aussi qui tient une place importante dans  ce nouvel épisode. D’ailleurs c’est le personnage le plus touchant de l’histoire avec son passé de peshmerga, d’immigrante Kurde et de femme battue elle reste touchante tant sa vision de la vie est positive et bienveillante. L’auteur se fait fort de tirer les fils du passé et du présent pour les relier à sa façon  et c’est réussi, le temps a beau passé il y aura toujours des hommes pour vouloir dominer les femmes et des femmes courageuses pour oser les braver. On en revient malheureusement à un sujet d’actualité, les violences physique ou psychiques faites aux femmes et un thème très peu abordé, mais dont je ne vous parlerai pas pour ne rien gâcher à l’intrigue palpitante qui nous est proposée. Un style  direct et énergique qui va droit au but, avec des chapitres courts qui contribuent à donner le sentiment d’un rythme accéléré. Merci de m’avoir invité à participer au nouveau concept PCIAgent qui m’a donné une autre vision de ce que peut être une enquête. N’hésitez pas à plonger au côté de celle qui pleurait sous l’eau, dans le Bleu Tackian, ça rafraichit et ça décoiffe. Bonne lecture.

 

Citation : 



quote leftÀ mesure qu’il progressait, la forme se précisa. C’était une femme en maillot de bain une pièce. Elle se trouvait sur le dos, les bras écartés, le visage tourné vers la lune. Sa peau semblait terriblement blanche et ses cheveux noirs formaient une large corolle autour d’elle. José porta une main à sa bouche pour étouffer un cri de terreur.


 

La pauvreté, la guerre, la prison, la mort...tout cela elle l'avait traversé sans jamais perdre espoir. Et puis plus tard, alors qu'elle s'était crue à l'abri, la violence d'un mari sur ses propres enfants. C'était cela qui lui avait laissé les cicatrices les plus profondes.

calmann-levy-noir

 

Signaturev2