Sébastien Theveny 

thumb_16293_lna_profile_picture_small

Sébastien Theveny est né en 1976 en Pays de Champagne. Depuis 2002, il vit en Franche-Comté. Il est marié et père de deux enfants. Il a une formation littéraire et exerce le métier de commercial. Il redige aussi des contes pour enfants et des romans et joue au tennis de table. Il est l'auteur de "Trouble Je", son premier roman. Il est aussi l'auteur d'un recueil de poèmes, écrits sur une période 14 ans, intitulé "En Vers... et contre tout". Il est également l'auteur du roman " un frère de trop". 

512hZpZ+QIL

Présentation de l'éditeur

Eté 1986. Au large de la baie des Anges. Le fils aîné des Lacassagne, une riche famille d’investisseurs niçois, se noie lors d’une virée en mer en compagnie de son frère et sa sœur. Eté 2016. Chaleur sur Nice. Le patriarche des Lacassagne, à l’aube de ses quatre-vingt ans décide de transmettre les rênes de son empire à ses enfants. Dans le même temps, il contracte un journaliste - écrivain public pour lui écrire ses mémoires. Laisser une trace sur papier de ses réussites. Mais les journalistes ont le fâcheux défaut d’être souvent trop curieux. Le loup est entré dans la bergerie… 30 ans après le drame, les vérités éclatent… Les accidents sont-ils toujours fortuits ?
Ma chronique : 

Un frère de trop c’est une superbe intrigue rondement menée. Tout tourne autour de la famille Lacassagne, une saga familiale que l’on va revisiter sur plus de 30 ans, auprès d’un journaliste-enquêteur très attachant. On fera la connaissance de tous les membres de la famille et du drame qui survient et qui  emporte l’aîné dans des conditions dramatiques et qui 30 ans plus-tard restent encore bien mystérieuses. A la demande du patriarche, on va suivre les avancées du travail de l’écrivain, il y a du suspense, des secrets de famille, des rebondissements, des rencontres et des découvertes inattendues. J’ai beaucoup aimé la façon dont les chapitres sont construits avec des allers et retours dans le temps, à aucun moment on ne s’ennuie, c’est encore mieux j’ai eu bien du mal à poser mon livre tant et si bien que je peux dire que pour moi, ce lire aura était l’exemple même d’un page turner. C’est intense, captivant, on n’a pas envie d’en perdre une miette. Mon personnage préféré reste celui d’Emilie la cadette qui a su me toucher, j’ai admiré la façon de faire parler cette enfant différente qui souvent m’a provoqué de l’émotion. Et puis comme j’aime aussi les histoires d’amour, j’étais toute heureuse d’en reconnaître les prémices entre la charmante Colombe et notre écrivain. Chacun des personnages est soigneusement travaillé ce qui apporte une profondeur à ce roman à suspense. On ne trouvera pas de meurtres sanglants et violents mais au contraire l’intrigue se construit tout en retenue. On se demandera jusque dans les dernières pages ce qui est arrivé ce jour là,  et en comprendre enfin le dénouement et bien c’était juste trop bien ! Bonne lecture. 

Citation : 
Aux jours succèdent les semaines.

Aux espoirs succède le désespoir.

Aux doutes succède la certitude… que tout est fini.

la litote