Je remercie les éditions Equinox - les arènes pour l'envoi de cette nouvelle lecture. 

 

Coupdecoeurlogoshort

 

D.B. John

17133014

 

 

L'auteur

D. B. John est né au pays de Galles. Il déménage à Berlin en 2009 pour écrire son premier roman, Flight to Berlin. En 2012, un voyage en Corée du Nord lui inspire l’intrigue de L’Étoile du Nord.
Il vit désormais à Londres. 

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Antoine Chainas.

 

pol_cover_32062

 

Les États-Unis et la Corée du Nord sont au bord de la guerre.
Pour aller chercher sa sœur jumelle qui a été enlevée en Corée du Nord, Jenna se fait recruter par l’unique organisme capable de l’aider : la CIA.

 

À Pyongyang, le colonel Cho fait une terrifiante découverte.
Il doit échapper à la police secrète qui le serre de près. Un geste, un mot, et il deviendra traître à la nation.

 

Mme Moon trouve un chargement de contrebande. Plutôt que de le rendre aux autorités, elle décide de vendre la marchandise au marché noir. Si elle réussit, sa vie sera changée à jamais. Si elle échoue…

 

Basé sur des faits réels glaçants, mené à un rythme effréné jusqu’au dénouement explosif, L’Étoile du Nordporte le thriller d’espionnage au plus haut.

 

 

Capture

 

 

Ma chronique : 

 

Enfin un thriller qui sort de l’ordinaire. Un vrai bain de jouvence à prendre en Corée du Nord, dépaysement complet assuré. L’auteur nous propose de suivre trois histoires distinctes au début et qui finiront par s’entrecroiser de façon complexe et intelligente. En attendant on en apprend beaucoup sur le fonctionnement du pays.

Jenna,  jeune américaine d’origine coréenne apprend la disparition de sa sœur jumelle et de son petit ami sur une plage sud-coréenne. Nous sommes en 1998, douze ans plus tard, Jenna recrutée par la CIA en profite pour tenter d’en apprendre plus sur le sort de sa sœur. Trouvera-t-elle des réponses ? La reverra-t-elle ? Est-elle encore vivante ?

Mme Moon, vit dans une colonie pénitentiaire c’est une battante mais surtout une rebelle car elle décide de détourner à son profit un ballon d’aide international au nez et à la barbe de la très dangereuse police secrète. Elle reste mon personnage préféré, sachant prendre des risques insensés, elle m’a fait trembler mais j’ai appris à compter avec son audace et son intelligence pour ce sortir d’affaire.

Cho, lieutenant-colonel, étoile montante dans le firmament des responsables nord-coréen. Il doit partir à New York à des fins de négociation. Il sera rattrapé pour un secret de famille qui risque bien d’anéantir sa carrière et sa vie. Même si de prime abord le personnage de Cho semble rigide et froid, très vite il a su gagner mon respect et disons le carrément toute mon admiration, il possède une réelle force intérieure et sa progression tout au long  du roman est bien amenée.

J’ai aimé suivre chacun de ces trois personnages, les voir évoluer au fil des épreuves. Ils se confrontent à la dure réalité d’un pays avec des règles rigides et létales. On y croise l’oppression, la souffrance d’un peuple vivant dans une peur constante. Tous les personnages sont amenés à prendre des risques qui vont se révéler d’excellents moments de tension et nous faire vivre un suspense haletant. Heureusement pour la lectrice occidentale que je suis, j’ai aussi pu trouver de belles valeurs comme  la compassion, l’espoir et une force toujours présente. Savoir que l’intrigue est basée sur des faits réels et en lisant les  notes que l’auteur nous propose en fin de livre  n’a fait que renforcer ma reconnaissance de vivre ailleurs. Bonne lecture.

Citation : 

quote left

Elle besogna au champ toute la journée sans piper mot. Son labeur consistait à déraciner les plants de maïs avec d’autres femmes de son unité de travail. Aucune d’elles ne sortait des sillons délimités par les drapeaux écarlates. On avait aperçu des ballons ennemis à l’aube, prétendait l’une des camarades de Moon. L’armée leur avait tiré dessus et la radio avait interdit à quiconque de s’en approcher.

 

 

 

 

les arènes

Signaturev2