Ravie que le sort m'ait été favorable dans le concours organisé par le blog littéraire "Mordus de lectures" je remporte ainsi Kirsten de

Sébastien Prudhomme-Asnar

 Résultat de recherche d'images pour "Sébastien Prudhomme-Asnar"

Biographie de l'auteur

Guitariste, professeur de jazz, artiste peintre. Auteur d'un recueil de nouvelles fantastiques. 

41kt4bKqsoL

Présentation de l'éditeur

Il existe en ce monde des forces invisibles dont la volonté de nuire prend sa source dans les plus abjects instincts de l'homme. 
Kirsten vous invite à un voyage dans les égouts de l'âme humaine.
Préparez-vous à une immersion durant laquelle l'oxygène risque de vous manquer...
Ma chronique :

De premier abord, la couverture de ce livre me faisait peur et j’ai tourné plusieurs jours autour avant de m’emparer de l’histoire de Kirsten. Malgré le côté ésotérique, glauque et complètement pervers, je me suis laissé prendre par l’excellent thriller  qui tient le lecteur en haleine. Plus j’avançais dans ma lecture plus j’appréciais la construction de l’intrigue et surtout la mise en place des personnages. Des méchants très méchants, des innocents et … des touristes, tous sont parfaitement brossés et inoubliables. Il faut dire que ce genre est bien loin de celui que je lis habituellement et qu’il m’a rappelé certaines nouvelles de Lovecraft tant l’abomination et l’horreur sont bien une entité présente dans ce livre, le vocabulaire employé est aussi similaire mais ici il y a une dimension hautement perverse de la luxure. Brrr de quoi vous donner des frissons le soir en se couchant. On va explorer les dérives de l’âme humaine dans tout ce qu’elle a de plus abjecte. Le Bien et le Mal s’affrontent. J’espère que vous n’avez pas froid aux yeux car peu à peu l’angoisse monte crescendo et on s’enfonce dans un cloaque purulent et sanglant dont tout le monde ne reviendra pas vivant. Là déjà c’est plus mon domaine, j’adore l’intrigue, le suspense de ce thriller rondement mené, le côté gore est un plus et en fait un roman peu commun. Heureusement qu’il y a l’écriture caustique et pleine d’humour noir de l’auteur pour nous faire passer l’horreur à la petite cuillère et on en redemande.

 

Citation : 

-Un verre d'eau, s'il vous plaît.
-Ça marche ! Notre eau de source est la meilleure. Très bon choix !
Très bon choix !? Pour de la flotte ? Décidément, Berifos abritait un sacré paquet de perchés ! Il vit que des clients s'étaient tournés vers lui, mais n'y prêta pas attention. Après tout, il était le touriste dans un endroit non touristique. Ce qui revient à n'être qu'un étranger dans ces contrées rurales. De là à devenir simplement « l'intrus qui nous emmerde »... La serveuse lui apporta une bouteille et un verre.

la litote